Forum de football : actu foot

Forum football, Coupe du Monde 2010, Videos Ultras, Transferts, Mercato, Videos supporters, Ligue 1, Ligue 2, Calcio, Liga, Premier League, Bundesliga, Supporters, Tifos, Chants, Stades, Ligue des Champions
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum déménage, venez désormais nous retrouvez sur forumfootball .

Partagez | 
 

 Romeyer, l'autre victime ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gourcuff 87
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1668
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/10/2008
Age : 34

MessageSujet: Romeyer, l'autre victime ?   Mer 12 Nov 2008 - 18:11

Aux commandes de l'AS Saint-Etienne depuis deux ans aux côtés de Bernard Caïazzo, Roland Romeyer a été mis en retrait du secteur sportif. Et avec lui, c'est le tandem présidentiel des Verts qui avoue son échec.


C'est une belle photo de famille, immortalisée mercredi matin en marge de la conférence de presse organisée par l'AS Saint-Etienne. On y découvre d'abord les nouveaux visages : Alain Perrin, successeur de Laurent Roussey à la tête de l'équipe première et Damien Comolli, le nouveau directeur sportif. On y voit aussi un inconnu du grand public, Vincent Tong Cuong, le directeur général de l'ASSE. Et bien sûr les deux co-présidents des Verts, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. « Associés » depuis décembre 2004 puis égal à égal à la fin de la saison 2006, les deux hommes forment un duo unique en son genre. Deux patrons à la tête d'un club de football. Du jamais vu. Ou presque. On pourrait en sourire, surtout quand les deux hommes apparaissent bras dessus-dessous pour afficher leur solidarité après un lourd revers à Geoffroy-Guichard face à Rennes. Mais le tandem fait surtout grincer des dents, à l'image d'un Didier Zokora qui évoquait récemment sur RMC ses années vertes et l'improbable duo présidentiel connu à l'époque.

Pour beaucoup, Bernard Caïazzo est le vrai patron de l'ASSE. Cet homme d'affaires, qui a fait fortune en misant sur le secteur des centres d'appels et qui a également été le précurseur des loges dans les stades de football, est arrivé en décembre 2003 chez les Verts. D'abord aux côtés de Jean-Claude Perrin et Thomas Schmider afin d'acquérir la majorité (52%) d'Exodia, la holding de la SASP ASSE Loire. Puis en étant élu président le 4 juin 2004 en remplacement d'un Schmider démissionnaire, Perrin quittant le club quelques semaines plus tard. Six mois après, entrée en scène de Roland Romeyer. Cet ancien footballeur et homme d'affaires connaissait déjà bien les Verts. Ancien membre du directoire du club, vice-président de la structure associative et sponsor maillot avec sa société SACMA Agencements, Romeyer accède à la vice-présidence en décembre 2004. Puis à la tête du club à la fin de la saison 2006 aux côtés de Bernard Caïazzo.

Deux présidents, deux discours ?

A la barre du bateau Verts, les deux capitaines ont souvent eu du mal à tenir un cap commun. Difficile en effet de cacher leur désaccord quand il faut choisir un entraîneur (après le départ de Baup, Romeyer soutenait le dossier Roussey quand Caïazzo s'exprimait en faveur de Luis Fernandez) ou évoquer d'un même discours la construction d'un nouveau stade (une volonté de Romeyer, pas de Caïazzo). Pas simple non plus pour Roland Romeyer de s'exprimer sans la passion qui anime le fervent supporter de l'ASSE qu'il a toujours été, un peu à l'image d'Alain Cayzac avec le PSG. « Gigliotti est un fainéant. Matsui est un leurre et je me demande si ce n'est pas son cousin qui joue à sa place. Quant à Gomis, il a pris la grosse tête depuis sa première sélection en équipe de France », lançait-il ainsi récemment dans les colonnes du Progrès. Si bien qu'après s'être mis en retrait de la presse, Bernard Caïazzo avait récemment décidé de reprendre les choses en main, aussi bien médiatiquement que sportivement en accélérant le départ d'un Laurent Roussey que Romeyer aura lui défendu jusqu'au bout.

Aujourd'hui, les arrivées d'Alain Perrin et de Damien Comolli, qui vont travailler étroitement avec Vincent Tong Cuong, marquent un nouveau tournant dans l'histoire du duo présidentiel. Bernard Caïazzo souhaite plus que jamais prendre du recul et se consacrer aux vraies missions de son statut : rencontrer les autres dirigeants, travailler avec la Ligue… Quant à Roland Romeyer, il devrait renouer avec sa mission d'origine lors de son arrivée : trouver des partenaires locaux pour le club. Un moyen à peine déguisé de lui retirer la main sur le secteur sportif. « Je ne suis peut-être pas un président comblé mais c'est vrai qu'avec l'entente avec Bernard Caïazzo, avec le staff, les collectivités, les résultats qui sont positifs, on tire tous dans le même sens, expliquait Romeyer il y a deux ans presque jour pour jour. Avec un double objectif : rebâtir un grand club et faire connaître aux jeunes supporters d'aujourd'hui ce que l'on a pu vivre dans les belles années de l'AS Saint Etienne. » Aujourd'hui, les Verts ont toujours un double objectif : essayer de retrouver confiance et éviter la relégation. Les temps changent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Romeyer, l'autre victime ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon 355 a fait un autre victime
» Une autre victime de mauvaises routes à Montreal
» poisson rouge et autre carpe toï
» kit jupe de gt 90 et autre piece
» Ballon ou autre engin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de football : actu foot :: Foot francais :: Ligue 1 :: Saint Etienne-
Sauter vers: