Forum de football : actu foot

Forum football, Coupe du Monde 2010, Videos Ultras, Transferts, Mercato, Videos supporters, Ligue 1, Ligue 2, Calcio, Liga, Premier League, Bundesliga, Supporters, Tifos, Chants, Stades, Ligue des Champions
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum déménage, venez désormais nous retrouvez sur forumfootball .

Partagez | 
 

 Cyclisme: Tour de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Cyclisme: Tour de France   Mer 2 Juil 2008 - 12:58

Toutes les infos Tour de France c'est ici que ça se passe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
°-_*El'ano'16*_-°
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 598
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/05/2008
Age : 22
Localisation : Calais

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Mer 2 Juil 2008 - 18:58

Ah bon c'est quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asman4ever
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2966
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 28
Localisation : orleans 45

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Mer 2 Juil 2008 - 23:48

Le Tour de France s'élance de Brest samedi 5 juillet, dans une région passionnée de cyclisme. Cette année, les organisateurs ont remplacé le prologue d'ouverture par une étape de 197,5 km entre Brest et Plumelec.

En l'absence du tenant du titre Alberto Contador, non-invité par les organisateurs en raison du passé sulfureux d'Astana, les favoris sont à choisir parmi l'Australien Cadel Evans (Silence-Lotto), 2e en 2007, l'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne), en grande forme, l'Italien Damanio Cunego (Lampre-Fondital) ou encore les frères Schleck (CSC), l'aîné Frank (28 ans) et le cadet Andy (23 ans).

L'équipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://st3ph3n.labrute.fr
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:38

Cyclisme: première étape

Candidat à la victoire finale, Alejandro Valverde a frappé un premier coup sur le Tour de France en remportant la 1ère étape à Plumelec. Très facile, l’Espagnol annonce la couleur.



Atypique, ouvert, incertain, le Tour de France 2008 débutait par une inhabituelle étape en ligne, entre Brest et Plumelec. Une manière de tourner la page d’une décennie de scandales et redonner foi en une épreuve partant à la reconquête d’un public désenchanté. La formule, éprouvée pour la dernière fois en 1967, paraissait séduisante sur le papier, aidée d’un parcours vallonné et ardu dans son final, et développant toutes les imaginations. Elle a finalement accouché d’un scénario classique. Pas de coups de Trafalgar, d’échappées fleuves mais une bonne vieille arrivée massive. Et un vainqueur attendu, Alejandro Valverde. La côte de Cadoudal était forcément un régal pour un vainqueur de Liège-Bastogne-Liège. L’Espagnol n’a pas raté l’occasion d’imprimer sa marque dès le premier jour sur un Tour de France qu’il souhaite conquérir.
Une échappée pour rien
Qui dit première étape, disait également première offensive. Quoi de plus normal qu’un Breton sur les routes du Grand Ouest pour animer le Tour. Lilian Jégou (Française des Jeux) restera donc dans l’histoire comme étant le premier attaquant de cette Grande Boucle 2008. L’idée était bonne puisque la difficile arrivée et l’absence de Maillot Jaune offraient une possible lucarne aux baroudeurs. Elle était partagée par sept autres coureurs, accompagnant Jégou dès le premier kilomètre. Parmi eux, trois Français (Voeckler, Lequatre, Augé), trois Espagnols (Perez, Arrieta, De la Fuente) et un Allemand (Schröder). A huit, le coup semblait jouable, d’autant plus qu’un vent favorable disqualifiait beaucoup moins leur projet que dans le sens contraire. Rapidement, le danger montait aux oreilles des équipes piégées telles le Crédit Agricole, seule formation française non représentée à l’avant. Après avoir laissé huit minutes d’avance aux échappés, le peloton reprenait la maîtrise de la laisse.
Valverde en coureur de classique
Les huit hommes de tête avaient simplement le loisir de se disputer les premiers points éparpillés pour les classements du Maillot à Pois et du Maillot Vert avant de se résoudre à l’évidence à 30 km de l’arrivée. Initiateur de l’échappée, Lilian Jégou était le dernier à résister en bon régional de l’étape, se lançant dans un ultime baroud en compagnie de l’Espagnol David de la Fuente (Saunier Duval). Celui-ci prenait fin à 7 kilomètres du but, laissant place à la meute. Les équipiers du Team Columbia accéléraient l’allure, tandis que Mauricio Soler, Maillot à Pois 2007, se retrouvait à terre. La formation de George Hincapie préparait le terrain pour Kim Kirchen, vainqueur cette année de la Flèche Wallonne sur le même type d’arrivée. Mais c’est un autre chasseur de classiques qui se révélait. Bien calé, Alejandro Valverde attendait le dernier moment pour déposer le Luxembourgeois et gagner sa 2e victoire d’étape sur le Tour avec une longueur d’avance sur tout le monde. Le Belge Philippe Gilbert et le Français Jérôme Pineau complétaient un joli podium. Cadel Evans n’était pas très loin, 6e à une seconde. Mais il a perdu la première manche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:39

Cyclisme: deuxième étape

Habitué des succès sur le Tour de France, Thor Hushovd a remporté la 2e étape à Saint-Brieuc. Alejandro Valverde conserve son Maillot Jaune à l’issue d’une journée animée par les Français.



Du prévisible et de l’imprévu. Tel fut le scénario d’une deuxième étape qui aura vu les coureurs français se mettre en évidence. Quatre coureurs tricolores menant une étape du Tour de France, il y a longtemps qu’on n’avait pas vu ça. Il est vrai, ces quatre représentants de l’Hexagone ont plus joué le rôle de figurants. Mais de beaux figurants, résistant jusqu’aux derniers mètres à la meute des sprinteurs, avides de revanche après la victoire d’Alejandro Valverde à Plumelec.
Hushovd l’habitué
On a pourtant cru que l’Espagnol allait se permettre un doublé sur une arrivée favorisant encore une fois ses qualités de puncheur. Les derniers kilomètres, interminables, vers Saint-Brieuc, offraient finalement une réplique de Milan-San Remo. Dans son style particulier, Fabian Cancellara décidait de lâcher tout le monde sous la flamme rouge, comme sur la Primavera. Dans son sillage, se trouvait Filippo Pozzato, autre vainqueur de la «Classicissima». Les deux hommes avaient flairé le bon coup. Valverde aussi, en embuscade juste derrière. Sauf que cette fois-ci, les sprinteurs avaient su rester dans la roue. Beaucoup plus puissant que l’Espagnol, Thor Hushovd plaçait un démarrage que personne ne pouvait suivre dans le vent de face. Ni Kim Kirchen, encore placé (2e après sa 4e place de samedi), ni Gerald Ciolek, 3e. Un 6e succès sur le Tour de France pour le Norvégien, véritable homme du Tour. Et valeur sûre d’une formation Crédit Agricole qui comme chaque année ou presque, est assurée de repartir avec au moins une victoire d’étape.
Les Français se montrent
D’autres avaient parié sur un désintéressement d’Alejandro Valverde, soucieux de réserver ses équipiers pour d’autres circonstances beaucoup plus importantes, ou une arrivée trop difficile pour les sprinteurs. Des amateurs de poker et de grosse cote, à vrai dire. Ou simplement contraints et forcés. C’est ainsi que Thomas Voeckler se sentit dans l’obligation de suivre la roue de Sylvain Chavanel après l’escalade la première côte au km 23,5. Déjà échappé samedi, l’ancien Maillot Jaune savait là son unique chance de sauver son Maillot à Pois, et de le préserver pour quelques jours. Le second, lui, s’était simplement fixé dans la tête d’animer cette étape. Quitte à courir derrière des comètes. A deux, et avec un fort vent de côté, la mission était tout simplement impossible. A quatre, elle était juste un tout petit peu moins désespérée. Pendant plusieurs kilomètres, on aura donc eu la joie de voir un quatuor de Français, renforcé par David Le Lay et Christophe Moreau (Agritubel), occuper la tête du Tour, avant de se faire inexorablement aspirer par le peloton comme par un siphon d’évier. Pour Sylvain Chavanel, dernier des Mohicans, il s’en fallait seulement de quelques centaines de mètres. Le panache ne rime pas forcément avec succès. Mais qui ne tente rien, n’a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:41

Cyclisme: troisième étape

La 3e étape du Tour de France, disputée entre Saint-Malo et Nantes, a donné lieu à un feu d’artifice français, sacrant Samuel Dumoulin (Cofidis). Romain Feillu (Agritubel) s’empare lui du Maillot Jaune !



Le scénario de cette 3e étape était coulé dans du béton. 208 kilomètres plats comme une galette bretonne, de belles et longues lignes droites, aucune côte au programme et une des rares occasions offertes aux sprinteurs, tout concordait pour une arrivée massive à Nantes. Ce qui n’était pas prévu, c’est que quatre hommes mènent la vie dure au peloton, jonglant habilement avec les minutes et les secondes. Et que deux Français se partagent la victoire d’étape et le Maillot Jaune. Romain Feillu (Agritubel) et Samuel Dumoulin (Cofidis), l’Italien Paolo Longo Borghini (Barloworld) et l’Américain Will Frischkorn (Garmin-Chipotle), échappés dès le premier kilomètre, ont ainsi écrit l’histoire d’une course qui aurait dû être chloroformée par un synopsis connu à l’avance. C’est tout le peloton en fait qui s’est fait endormir par ces quatre aventuriers de l’impossible, sur les 208 km menant de Saint-Malo à Nantes.
L’étape à Dumoulin, Feillu en jaune !
Animateurs inconditionnels depuis le départ du Tour de France, les Français ont trouvé leur récompense à Nantes. Samuel Dumoulin et Romain Feillu se savaient les deux plus rapides du groupe des quatre en cas d’arrivée au sprint. Ils se sont livré une magnifique bataille. Le premier attaquant à 1,5 km de la ligne, avant de se faire déborder par le second, puis de trouver des ressources insoupçonnées pour repasser devant au passage du drapeau à damier. Malchanceuse depuis le début, Cofidis prend là une sacrée revanche sur le passé, elle qui avait dû quitter le Tour de France 2007 suite au contrôle positif de l’Italien Cristian Moreni. Mais Romain Feillu ne perdait pas tout dans l’affaire. L’arrivée du peloton quelques deux minutes plus tard permettait au coureur d’Agritubel d’endosser le Maillot Jaune. Une sacrée histoire encore là pour un homme qui a longtemps cru qu’il ne pourrait pas disputer la Grande Boucle.
Menchov et Ricco piégés
Un autre élément a mis du piment dans cette 3e étape. Capricieuse, la météo s’est amusée tout au long de la journée avec les coureurs, entre averses et éclaircies, route sèche et chaussée détrempée. Pour compliquer la tâche, elle y ajoutait un fort vent d’ouest, soufflant de trois-quarts face. Tout ce qu’il fallait pour jouer aux bordures. C’est finalement une chute survenue à 25 km de l’arrivée qui provoquait ces cassures. Tombés dans le piège, Denis Menchov et Riccardo Ricco sont les deux grands perdants du jour, abandonnant une trentaine de secondes dans l’affaire. Pourtant, le peloton n’a jamais pu revoir les quatre échappés. Des inconscients qui avaient juste envie de passer un peu de temps en tête d’une étape du Tour de France (cela compte aussi) ou simplement de doux rêveurs. Romain Feillu et Samuel Dumoulin étaient sans doute un peu les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:42

Cyclisme: quatrième étape

A la surprise générale, l’Allemand Stefan Schumacher a remporté le contre-la-montre de Cholet avec une marge très étonnante. Le coureur de Gerolsteiner endosse également le Maillot Jaune.



Premier véritable rendez-vous ce Tour de France, le contre-la-montre de Cholet se découpait en trois luttes : celle pour la victoire d’étape, pour le Maillot Jaune, et pour le classement général à long terme. Les deux premières sont revenues à un avion, ou plus exactement une Formule 1. Stefan Schumacher, vice-champion d’Allemagne du contre-la-montre, a tout simplement survolé ce chrono. Heureux est celui qui avait parié sur la cote du vainqueur de l’Amstel Gold Race 2007. Pour être très honnête, on ne lui connaissait pas ces talents de rouleur même s’il s’était déjà distingué dans ce type d’exercice sur Tirreno-Adriatico ou le Tour de Bavière.
Cancellara passe à côté
Au départ, deux favoris semblaient plutôt se dégager : Fabian Cancellara, champion du monde en titre du contre-la-montre, et David Millar, vrai spécialiste de l’exercice. Les deux hommes avaient dépêché chacun un éclaireur pour servir de jauge. L’Américain Danny Pate (Garmin-Chipotle) et l’Allemand Jens Voigt (CSC) ont rempli leur mission, dominant les feuilles de classement lors de leur passage respectif. Bien aiguillés, les deux rouleurs n’avaient plus qu’à suivre le sillon. Le Suisse, dossard 13 à l’envers, a pourtant dû se bagarrer sur un parcours qui semblait taillé pour ses capacités. Aucune côte à l’horizon, un vent de face au début avantageant la puissance. Cancellara était le maître annoncé. A son arrivée, il ne devançait Denis Menchov que de 88 centièmes, après avoir été en retard à tous les pointages. Au final, une 5e place très décevante. David Millar, lui, s’élançait un peu plus tard. Et gérait mieux son effort. Mais malgré la perspective d’un possible Maillot Jaune, il échouait également. 3e à 18 secondes d’un Stefan Schumacher supersonique.
Schumacher remplace Feillu
L’Allemand devançait finalement Kim Kirchen, Maillot Vert désirant virer au jaune, de 18 secondes, 2e devant Millar pour quelques centièmes. Suivait Cadel Evans, 4e et auteur d’une belle opération. L’Australien, candidat numéro 1 au Maillot Jaune sur les Champs-Elysées, savait qu’il devait faire la différence dans les contre-la-montre, à l’occasion d’un Tour de France très montagneux. Il a rempli son contrat, reléguant des grimpeurs comme Alejandro Valverde, Damiano Cunego et Carlos Sastre à plus d’une minute. Seul Denis Menchov a pu résister, ne perdant que 7 secondes sur Evans. Cela lui permet de combler une partie de son retard dû à la cassure dans laquelle il a été piégé lundi. Enfin, il n’y a pas eu de miracle pour Romain Feillu. Fatigué après sa longue échappée de la veille, le Maillot Jaune a fini loin, très loin. 4’59 très exactement du vainqueur. Le coureur français a au moins pu savourer une première journée en jaune. Un bonheur qu’il transmet à Stefan Schumacher, nouveau leader de la Grande Boucle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:43

Cyclisme: cinquième étape

Malgré un formidable coup de panache du champion de France Nicolas Vogondy, le Britannique Mark Cavendish a remporté la 5e étape à Châteauroux. Stefan Schumacher conserve le Maillot Jaune.



On ne piège pas deux fois de suite une meute de sprinteurs affamés. Et pourtant. Surpris à Nantes par l’audace de quatre aventuriers, aboutissant à la victoire d’étape de Samuel Dumoulin, les spécialistes de la dernière ligne droite avaient bien trop faim pour laisser passer une des quelques miettes mises à leur bec dans ce Tour de France. C’était sans compter sur Nicolas Vogondy, admirable de panache dans un final au couteau.
Cavendish mate Vogondy
Echappé depuis le kilomètre 11, le champion de France a longtemps fait la nique au peloton, se lançant dans un incroyable numéro de poursuiteur peu avant la flamme rouge. Un peu comme lors de son titre national décroché à Semur-en-Auxois il y a deux semaines, en plus court. Au final, il ne lui manquait que 50 mètres pour créer un exploit retentissant. Châteauroux, terme de la plus longue étape de cette édition 2008 (232 km), a donc vu la revanche des sprinteurs. D’un rien. Et l’éclosion d’un jeune coureur. Pour beaucoup. Mark Cavendish, jeune prodige de la piste britannique, attendait ce moment depuis l’année dernière. Lorsqu’il était passé à côté du Tour de France partant de Londres, sur ses terres, submergé par la pression. En un an, le sprinteur de Team Columbia (22 ans) a gagné en maturité. Et en force. La manière dont il a décollé de sa roue des as tels qu’Oscar Freire et Erik Zabel, 2e et 3e de l’étape, est impressionnante. La tête dans ses mains au moment de franchir la ligne d’arrivée, Cavendish ne semblait pas y croire. Il n’y a pourtant pas eu photo entre le double vainqueur d’étape sur le Tour d’Italie cette année, et les autres.
Valverde à terre
Cette étape était promise aux sprinteurs. Malgré tout, il fallait bien que quelques téméraires tentent le coup. Un rôle tenu depuis le départ du Tour par les Français. Ils étaient encore trois à l’avant ce mercredi, pour une échappée 100 % tricolore. Parmi eux, le champion de France Nicolas Vogondy (Agritubel), qui n’a pas pu résister au désir de montrer son maillot bleu-blanc-rouge. Dans sa roue, Florent Brard jouait le Cofidis de service, comme lors de toutes les étapes. Quant à Lilian Jégou (Française des Jeux), il s’appropriait le record de kilomètres passés en tête, après avoir été le premier attaquant du Tour de France à Brest. Le peloton, n’accordant pas plus de huit minutes d’avance, faisait rapidement comprendre au trio qu’il n’irait pas bien loin. Il s’en est finalement fallu de très peu, les trois hommes gérant habilement leurs efforts, pour que les sprinteurs ne se fassent une nouvelle fois avoir. Mal récompensés, les échappés ont au moins pu éviter les mauvaises chutes. Comme celle qui a mis Alejandro Valverde à terre. Tombé dans la première partie d’étape, l’Espagnol a été touché sur tout le côté droit, laissant filtrer quelques écorchures au coude, au genou et au mollet. S’il ne semblait pas réellement souffrir, le premier Maillot Jaune 2008 a été sérieusement rappelé à l’ordre. Maurcio Soler, en revanche, n’en pouvait plus. Le poignet fracturé depuis la 1ère étape, le Maillot à Pois 2007 a abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
Titoom
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1555
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 23
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 10 Juil 2008 - 20:44

Cyclisme: sixième étape

Comme il l’avait annoncé, Riccardo Ricco (Saunier Duval) a remporté la 6e étape du Tour à Super-Besse. Kim Kirchen (Team Columbia) chipe le Maillot Jaune à un malheureux Stefan Schumacher.



Une petite pointe d’excitation accompagnait cette 6e étape, marquant le premier rendez-vous du peloton avec la montagne. De la moyenne montagne, l’arrivée sur Super-Besse, dans le Massif Central, étant classée en 2e catégorie. C’est pourquoi on a eu droit à une explication… moyenne. On n’attendait pas que les favoris se livrent une guerre terrible sur une arrivée principalement pentue dans son dernier kilomètre. Néanmoins, on a pu constater qu’ils étaient tous très attentifs. Il n’en manquait ainsi pas un dans le final, après que toutes les tentatives d’échappée eurent échoué. A commencer par Riccardo Ricco.
L’étape pour Ricco, Kirchen en jaune
Le jeune grimpeur italien avait prévenu qu’il n’était pas venu pour gagner le Tour mais pour remporter des étapes. Sur son tableau de chasse figuraient l’Alpe d’Huez et... Super-Besse. Fidèle à sa réputation, le «Cobra» a piqué là où on l’attendait, gérant le plus habilement un «sprint» regroupant tous les favoris. Tombé la veille, Alejandro Valverde a rassuré tout le monde en faisant rouler ses équipiers durant toute la deuxième moitié du parcours. L’arrivée était taillée pour lui. Lâché un peu tôt, l’Espagnol n’a pas pu suivre la roue de Ricco lorsque celui-ci accélérait à 200 mètres de la ligne. Le premier Maillot Jaune du Tour terminait tout de même 2e, juste devant un Cadel Evans le surveillant comme le lait sur le feu. Quelques mètres plus loin, arrivait Kim Kirchen, dauphin de Stefan Schumacher ce matin. Mais pas le Maillot Jaune. L’Allemand a été rattrapé par la malchance, chutant sous la flamme rouge en touchant la roue de son rival. Le temps de remonter sur sa selle, il était trop tard. En six jours, le Tour de France s’offre donc un quatrième Maillot Jaune, en la personne de Kim Kirchen, récompensé de sa régularité (quatre fois dans les cinq premiers).
Chavanel prend le Maillot à Pois
Et les Français dans tout ça ? Comme à leur habitude, ils ont servi de proie. Une proie bien plus facile à attraper que Nicolas Vogondy, repris de justesse hier à Châteauroux. Pour la deuxième fois en deux jours, et la troisième depuis le début du Tour, une échappée 100 % tricolore s’est dessinée dès le km 6. Dans une étonnante similarité, il suffisait simplement de calquer les équipes de la veille (Agritubel, Française des Jeux, Cofidis) et de remplacer Nicolas Vogondy, Lilian Jégou et Florent Brard par Freddy Bichot, Benoît Vaugrenard et Sylvain Chavanel. Retrouver ce dernier dans ce style de mission impossible n’est plus surprenant. Il est juste dommage de voir un tel coureur, emporté par sa fougue et s’affranchissant en plus de ses consignes d’équipe, gâcher ses possibilités de la sorte. Heureusement pour lui, son aventure, prenant fin à 20 kilomètres de l'arrivée, n’est pas restée vaine. Lancé dans la chasse aux points du meilleur grimpeur, «Mimosa» a piqué le Maillot à Pois à Thomas Voeckler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actufoot.meilleurforum.com/index.htm
asman4ever
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2966
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 28
Localisation : orleans 45

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 17 Juil 2008 - 14:13

Information L'Equipe : Les urines du grimpeur italien de Saunier Duval Riccardo Ricco présentent des traces d'une EPO de troisième génération. Vainqueur de deux étapes de montagne et neuvième hier soir du classement général, l'Italien a utilisé la fameuse CERA (Continuous Erythropietin Receptor Activator). Roi de la provocation, il faisait partie des coureurs ciblés par l'Agence française depuis les prélèvements sanguins effectués les 3 et 4 juillet derniers, avant le départ de l'épreuve, et il avait déjà été contrôlé à maintes reprises - quatre fois au moins -, ce qui avait provoqué de sa part quelques commentaires acides
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://st3ph3n.labrute.fr
asman4ever
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2966
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 28
Localisation : orleans 45

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 17 Juil 2008 - 14:49

La formation Saunier-Duval a décidé de quitter le Tour de France, jeudi, après l'annonce du contrôle positif de l'Italien Riccardo Ricco.

«Les organisateurs nous autorisaient à prendre le départ, mais nous n'allions pas faire comme si rien ne s'était passé, a indiqué jeudi, les yeux rougis derrière ses lunettes de soleil, le manager de l'équipe. Nous sommes responsables et tirons les conclusions de ce qui s'est passé.» Il a par ailleurs précisé que la formation cessait pour le moment toute participation à la moindre course cycliste.

Saunier-Duval, qui avait dominé les étapes de montagne, avait encore sept coureurs en course. Parmi eux, Leonardo Piepoli, vainqueur à Hautacam, et le 8e au général, Juan Jose Cobo.

L'équipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://st3ph3n.labrute.fr
christ
Légende Vivante
Légende Vivante


Nombre de messages : 6928
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/04/2008
Age : 23
Localisation : Magny-les-Villers

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 17 Juil 2008 - 15:19

encore des dopé ca va jamais s'arreté ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonnais21
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 270
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/05/2008
Age : 26
Localisation : Magny Les Villers

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Ven 18 Juil 2008 - 1:00

Et non, et c'est grâce à ça qu'ils sont capables de faire des performances comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[LanDry]
Joueur débutant
Joueur débutant


Nombre de messages : 77
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/07/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Ven 18 Juil 2008 - 1:05

C'est dommage d'en arriver là quand même :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonnais21
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 270
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/05/2008
Age : 26
Localisation : Magny Les Villers

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Ven 18 Juil 2008 - 1:20

Ca fait parti de la légende du Tour de France ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christ
Légende Vivante
Légende Vivante


Nombre de messages : 6928
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/04/2008
Age : 23
Localisation : Magny-les-Villers

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Ven 18 Juil 2008 - 13:23

a force sait se qu'on va croire mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asman4ever
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2966
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 28
Localisation : orleans 45

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Mer 24 Sep 2008 - 20:03

C'est donc désormais officiel. Lance Armstrong va disputer le prochain Tour de France avec l'équipe kazakh, Astana. L'Américain a confirmé l'information mercredi au cours d'une conférence de presse donnée à New York. Il a par ailleurs précisé qu'il comptait débuter sa saison en Australie puis viendront les courses en France. «Je peux vous dire que je courrai en 2009 dans l'équipe Astana», a t-il déclaré.Le sextuple vainqueur de la Grande Boucle a prévu de donner une deuxième conférence de presse jeudi à Las Vegas où il devrait dévoiler son projet sportif de manière plus précise.

L'équipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://st3ph3n.labrute.fr
Sifox
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 2446
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 23
Localisation : Chateau-Gontier (53)

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Mer 24 Sep 2008 - 21:20

Et merde ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asman4ever
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 2966
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 28
Localisation : orleans 45

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 25 Sep 2008 - 10:59

Sifox a écrit:
Et merde ! Mad

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://st3ph3n.labrute.fr
Sifox
Partenaire
Partenaire


Nombre de messages : 2446
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 23
Localisation : Chateau-Gontier (53)

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Jeu 25 Sep 2008 - 20:55

Ba perso le retour d'Armstrong ne m'enchante pas beaucoup ! et je ne suis pas le seul !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jayjay
Joueur professionnel
Joueur professionnel


Nombre de messages : 1065
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Ven 26 Sep 2008 - 18:46

Ce mec c'est un héros il a un cancer et est un grand champion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyclisme: Tour de France   Aujourd'hui à 7:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyclisme: Tour de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cyclisme : tour du pays roannais FSGT
» Photos Tour de Suisse 2010
» Tour du Pays Basque 2010
» Tour de Romandie 2011
» Tour de Romandie 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de football : actu foot :: Divers :: Autres sports-
Sauter vers: